Un petit du jardin fin juillet pour savoir où nous en sommes, ce n'est pas du luxe. Le soleil écrasant a laissé place quelques jours à la pluie et tout à coup tout prend de l'ampleur. Il faut dire que cette pluie était parfaite pour arroser et tout à fait au bon moment. La lavande en fleurs bourdonne à longeur de journée et juste au bout de cette rangée il y a le fenouil. Lui aussi en fleurs attire les insectes butineurs. Après les fleurs, les graines qui seront récoltées. Délicieuses pour l'haleine et à croquer pour soulager une mauvaise digestion. Ces graines sont aussi l'assurance pour une nouvelle maman d'avoir du lait en cas d'allaitement. J'ai mis des feuilles de fenouil à sécher, je l'utiliserais dans la cuisine pour parfumer du poisson.

lavande-blog-02

fenouil-blog-02

Les Bettes sont à l'heure et grossissent tranquillement. Nous nous régalerons avec les côtes de bettes. Les feuilles de ces côtes ne sont pas oubliées et servent aussi en cuisine. Les haricots verts donnent déjà. L'homme du jardin décale ses semis de 15 jours afin de ne plus se retrouver à ramasser d'un seul coup des seaux et des seaux de haricots. Après cela j'avais le dos en mille morceaux.

bettes-blog-01

haricots-vert-blog-02

Les tomates attendent sagement le retour du soleil pour rougir. Nous en avons déjà eu 3, à quand la suite ? et nos rangs de salade, laitue et batavia, finalement malgré les pigeons gourmants nous arrivons à en manger. 

tomates-blog-04

salades-blog-01

Au royaume du cucurbitacé, nous sommes les rois, les courgettes, alors là c'est vraiment une culture facile, il n'y a plus qu'à cueillir, les potimarrons, on les voit grossir à vue d'oeil, bientôt ils vireront orange et la peau s'épaissira.

courgettes-blog-05

potimarron-blog-04

Notre parterre de cucurbitacés, au loin les haricots soisson à rames avec fleurs blanches et rouge, des tuteurs de tomates. Et le très beau feuillage de la courge Sucrine du Berry. Un délice, peau verte, chair orange et goût légèrement sucré, se sont des graines récupérées par ma soeur sur une sucrine qu'elle avait eu dans un panier AMAP. Comme quoi rien ne se perd.

cucurbitaces-blog-01

sucrine-berry-blog-01