J'ai profité de l'été pour relire un petit livre acheté il y a 2 ou 3 ans à la librairie du Chercheur d'art à Rennes. Ce livre a été édité dans la collection" le promeneur" chez Gallimard, pour une dernière exposition de Louise Bourgeois en 2009. Elle est décédée en 2010. Cette exposition avait pour thème Eugénie Grandet, personnage qui a visiblement beaucoup tracassé l'artiste. Le texte de Jean Frémon en avant-propos du livre donne un aperçu de la vie de Louise Bourgeois du rapport à ses parents et permet de mieux saisir le fil rouge de sa mémoire et de ses émotions qui ont nourrit son travail d'artiste. Louise Bourgeois, artiste plasticienne, est surtout connue pour ses sculptures monumentales représentant des araignées (surnommées maman), mais son travail est bien plus vaste que cela, bien entendu. Cela fait du bien d'explorer à tête reposée le travail des autres. Une artiste à découvrir ou re-découvrir, une biographie à lire aussi.

livre-blog-29