Panique à bord, l'homme de la maison agence juste quelques étagères dans mon atelier. C'était prévu depuis très longtemps, mais vous savez ce que c'est, on en parle, on en parle et puis le temps passe. Je sais que ces étagères sont peu de choses, mais je me suis retrouvée dans l'obligation de tout déplacer. De fil en aiguilles, on déplace, on découvre, on tri, on jette, on garde, bref 2 jours à ronchonner, parce que après cela il faut ranger, trouver une nouvelle place. Et puis mon atelier et mon cerveau c'est un peu la même chose et un atelier trop rangé ce n'est pas vraiment moi, j'aime avoir mon petit bazar à moi.

atelier-blog-02

petite l'étagère, mais pratique, je voulais absolument conserver assez de hauteur en dessous pour caser mes chassis

atelier-blog-03

plus grande cette étagère, tient, tient un boulot de mathilde

atelier-blog-04

découverte d'une antiquité, du papier pour tirage photo

atelier-blog-05

mes bidons de peinture en vrac, normalement ils vont avoir une belle étagère

atelier-blog-06

du papier, des papiers, encore et encore, tient le poster d'une intervention de mathilde

atelier-blog-07

enveloppe cadeau de marie, papier, carton et outils, la poubelle se remplie

atelier-blog-08

un bout d'oeuvre d'art, Léon Tarazewicz, exposition la Criée à Rennes 2003, récupéré dans la benne lors du décrochage

atelier-blog-09

un cabas entier de papier et carton, une vraie collection

atelier-blog-10

je vous disais bien, la collection de papier

atelier-blog-11

enfin les peintures trouvent leur place, étagère faite sur mesure

atelier-blog-12

et oui mon petit bazar a repris ses droits et va de nouveau s'installer durablement