Il fait chaud, je ne m'en plains pas, sauf lorsque les orages et la foudre tonitruants m'obligent à me glisser sous la table avec le chien. Ces derniers jours je n'en menais pas large, évidemment nous habitons au milieu de nulle part alors ces aléas climatiques sont tout de suite plus impressionnant. C'est une drole de saison puisque nous avons enfin mangé nos tomates mais en septembre et nous en avons encore pour octobre, juste lorsque je commence déjà à ramasser les potimarrons, qui d'habitude arrivent plus tard, c'est à dire fin octobre. Du coup la maison se pare de couleurs qui d'habitude ne se cotoyent pas. Le rouge et l'orange en même temps, on se croirait dans notre salle de bain. 

tomates-blog-08

lavées, les tomates vont finir dans la cocotte et devenir un délicieux coulis avec les herbes maisons, il sera congelé et en plein hiver je l'utiliserais dans ma cuisine, nous aurons un goût d'été

potimarron-blog-05

quel merveilleux légume, ce curcurbitacé, la texture, la couleur, la forme même et puis ce goût si particulier du potimarron, un goût léger de noisette, quelle régalade se sera lorsque le froid viendra

potimarron-blog-06

nous l'avons gouté ce délicieux potimarron, au four en tranches arrosées d'huile, mélangée avec des épices, un régal, mais attention toujours penser à l'avenir, les graines étaient superbes, alors nettoyage, séchage et conservation pour l'an prochain, petite graine deviendra beau potimarron