Nous avons passé une partie de l'été accompagné d'un jeune chat, que nous avons tous cru abandonné. Il est arrivé dans le hameau le 24 juillet, petit chat noir et blanc, tout maigre et tout miaulant. Nous avons pesté longtemps contre les affreux qui abandonnent leurs animaux l'été dans les campagnes. Nos voisins anglais avaient prété leur maison à des amis Irlandais qui se sont chargé de le nourrir. Leur petit garçon Oisin avait trouvé un compagnon de jeu et on voyait bien que ce joli chat avait vécu dans une famille. La boite de croquettes entammée m'a même été confié lors de leur départ. Après cette famille, nos voisins anglais sont arrivés pour 3 semaines. Chacun le nourrissait, il jouait avec Pandora leur petite-fille. Puis l'été a passé, nos voisins sont partis, nous confiant les boites de pâté restantes et c'est ainsi que toutes, en cachette dans le hameau, nous avons nourrit ce chat. Nos maisons ayant déjà des chats, chiens, poules et autres, les hommes des maisons n'étaient pas chaud pour le garder. Nous avons toutes tenté de lui trouver un nouveau foyer, sans succès, il y a 10 jours, la mort dans l'âme, j'envoi un mail à notre mairie, pour qu'elle passe une annonce, puis vienne le récupérer pour le déposer à la SPA. Le soir même de l'annonce, une dame est venue le chercher, il avait quitté leur maison durant les vacances, pendant leur absence et elle et ses filles était fort malheureuses de sa disparition. Il venait d'un hameau un peu plus loin à moins d'1 kilomètre. Il se nomme "tigrou", moi qui ai failli le nommer "gwen a du" (nom du drapeau breton qui signifie blanc et noir). Longue vie à toi Tigrou, passe l'hiver au chaud a te faire caliner par des jeunes filles a qui tu as beaucoup manqué.

tigrou-blog-01

tigrou-blog-02

tigrou-blog-03