Je suis bien moins nomade qu'à une certaine époque de mon existence. Néanmoins lorsque je me déplace et que j'ai un temps creux, j'emporte toujours mon ouvrage avec moi. TGV, salle d'attente médicale, parking voiture ou autres lieux, dès que je sais que je suis susceptible d'attendre, j'avance mes petits projets. Souvent c'est du tricot, mais parfois j'ai un peu de couture manuelle à réaliser. Il me manquait bien une pochette pratique pour emporter aiguilles, ciseaux, bref une pochette couture. J'y pensais depuis un long moment, j'avais même dessiné un croquis de l'objet tant désiré. J'ai commencé l'année en taillant, puis piquant une pochette à la façon d'un livre tissu d'enfant.

petites chutes de tissus que je stockais dans un carton, vous servez à quelque chose...enfin ! 

pochette-couture-blog-01

pochette-couture-blog-02

 

ciseaux crantés, pression en résine assorti au tissu

pochette-couture-blog-03

 

de la feutrine pour les aiguilles à tête rondes, une couture centrale qui fait la pliure, comme un portefeuille

pochette-couture-blog-04

pochette-couture-blog-05

 

une poche au milieu pour glisser ma paire de ciseaux, celle que j'ai conservée depuis l'école primaire, ça date

pochette-couture-blog-06

pochette-couture-blog-07

 

une languette en tissu pour fermer ma pochette, ah quel bonheur, un objet très utile dont je ne suis pas prête de me séparer.