2016 commence à peine et je m'active déjà. Que voulez-vous faire d'autre dans une région où vents et pluies sont de mise depuis...je ne sais plus quand. En Bretagne dans la famille de l'homme de la maison, on parle de "miz du". En langue bretonne ce terme a deux significations, c'est la traduction du "mois de novembre", mais cela englobe aussi en général les mois noirs, c'est-à-dire les mois les moins lumineux, donc les plus sombre que la Bretagne vit en hiver. Les 3 premiers jours de janvier 2016 sont shwartz, black et du, qui veulent tous dire noir. Le vent souffle tellement pour accompagner la pluie, que j'ai l'impression que le toit de la maison va s'envoler. Alors je m'active pour ne pas déprimer. Je consacre mes premiers jours de l'année à la cuisine, la couture, le tricot et la préparation de l'exposition de la semaine prochaine. Petit récapitulatif en quelques images...

2016-janvier-01

De belles tranches de potimarron à rôtir au four, trop d'humidité cette année, ils sont déjà en train de s'abîmer, ce n'est pas grave, on va les manger, on adore. Tient ma photo manque de lumière.

2016-janvier-02

Une nouvelle recette, une purée de haricots secs. Nos soissons noirs sont bien cuits et mixés avec un peu d'eau de cuisson, un jus de citron, de l'ail, du cumin en poudre, un peu d'huile d'olive, sel et poivre. Un délice a déguster sur des tranches de pain grillé, ou pour accompagner une viande ou encore pour enrichir un repas végétarien. Je ne suis pas certaine que ma photo donne envie, (encore ce problème de lumière pour faire de belles photos), mais c'est très bon, je vous l'assure.

2016-janvier-03

Je prépare tout le matériel dont j'aurais besoin semaine prochaine pour l'accrochage de mon exposition. Je suis bien fébrile, l'adrénaline commence à monter.

2016-janvier-04

 Les stickers, pour l'expo,que j'ai fait imprimer chez un imprimeur. Ils sont emballés sous papier bulle, je n'ai pas voulu les ouvrir dans l'atelier, j'attends mardi pour le faire avec la responsable de la galerie. La surprise sera totale. Nous en avons tellement discuté que je désire partager cette découverte avec Fanny. Je souhaite bien lui rendre la confiance qu'elle m'a accordée.

2016-janvier-05

Je suis déjà dans la couture, je lance ma besace en toile enduite. Vous la voyez à l'envers et le tissu blanc, bleu et orange c'est la doublure qui habille le rabat intérieur de la besace. Je couds, je pique, j'avance avec grand plaisir.

2016-janvier-06

L'intérieur de ma future besace, en fait la doublure. Elle est en coton trouvé chez Ikéa, tout comme la toile enduite. Motifs graphiques et urbains, vite vite il faut que je la termine rapidement, car j'ai hâte de faire la belle avec !

2016-janvier-07

Le soir c'est tricot devant ma télé, pour se détendre et réfléchir au discours que je dois faire lors du vernissage. C'est un plaid pour une petite famille qui nous est proche, vous verrez quand tout sera assemblé et terminé. Vous savez c'est le fameux plaid dans lequel on s'emmitoufle en hiver pour regarder un bon film. 100% pure laine de chez Drops, ce plaid sera tout doux et chaud.

2016-janvier-08

Tricot toujours, mais au futur. Ces pelotes, reçues il y a 2 jours sont destinées à réaliser une capuche en laine pour une jeune femme avec qui je travaille. Je vous en reparlerai de ce modèle japonais, que j'ai déjà réalisé pour moi et qui plaît, la preuve on me passe commande. L'hiver sera capuche et si le froid décide de pointer le bout de son nez, il est attendu de pied ferme.

Bon, je vous laisse, ma besace n'attend pas. Mais avant je vais peut-être faire une petite sieste, ça c'est mon secret pour avoir un rythme d'enfer chaque jour. Bon début d'année à vous et surtout ne vous privez pas de sieste.