Me voilà de retour après un repos bien mérité. Pour tout dire j'ai passé mes vacances à faire la sieste. Enfin ce n'était pas tout à fait des vacances complètes, quelques ateliers en matinée et quelques jours avec nos jumelles favorites. Le temps a filé tellement vite, il faut maintenant se remettre à la tâche. 

Il n'empêche, les vacances chez PPJP et mamie sont vraiment sympas. On a fait atelier pâtisserie et maintenant on saura tous faire le Far Breton. Cela se nomme la transmission, elles aussi un jour transmettront à leurs petits-enfants. Un vrai Breton doit savoir faire le Far. Tradition quand tu nous tiens !!

twins-rest-14

Pendant que l'une beurre le moule à Far, l'autre tient bien le bol dans lequel PP fait sa pâte.

twins-rest-15

On se concentre, tient c'est Lison qui mélange bien la pâte, Jeanne beurre encore le plat, c'est très important car le Far ne doit pas coller à la cuisson.

twins-rest-16

Cette petite fille touille bien et cette main qui tourne, qui tourne, une vrai professionnelle

twins-rest-17 

Le fouet est utilisé avec une totale dextérité, on croirait qu'elle à fait cela toute sa vie

twins-rest-18

Tient le moule a changé de main, Lison beurre à son tour, pendant ce temps Jeanne, sa soeur, mélange avec le fouet. Avec des jumelles, tout est en double, les tenues, les activités, le temps, les gestes.

twins-rest-19

Le matin, nous avions fait atelier coiffure, j'ai offert des élastiques fraises et j'ai joué à la coiffeuse en réalisant des petites tresses réunies en une seule tresse arrière.

twins-rest-20

Une petite tresse africaine qui partait d'une oreille et tournait autour de la tête. Joli, joli nos petites-filles.

twins-rest-21

Ah tient le Far est prêt à être enfourné. Il est d'un beau jaune grace aux oeufs de nos poulettes, il n'y a plus que les pruneaux a ajouter dans le plat, après cela 45 mn de cuisson traditionnelle. Après cuisson la pâte est ferme il se tient parfaitement. Rien à voir avec certains Fars infâmes dont la farine est tombée dans le fond, alors qu'au-dessus la pâte ressemble à un flan mou. Vous voyez ce que je veux dire. Désolée de ne pouvoir partager notre fabuleuse recette, l'homme de la maison ne veut pas que je vous transmette la recette du Far de sa grand-mère. C'est pas faute d'avoir essayé de négocier. Dommage car pour tout vous dire, c'est le meilleur de toute la Bretagne. Et je sais de quoi je parle.