J'ai toujours eu un goût certain pour les sacs, à main, à l'épaule, en bandoulière, merci maman, je sais de qui je tiens.

Mon plaisir en couture est donc de fabriquer des sacs.

Il y a eu la besace de Josquin qui ne devait la recevoir qu'à noël, mais j'ai du mal avec les cadeaux, j'aime les offrir dès qu'ils sont fait, cela me rend tellement joyeuse de les réaliser en pensant à la personne que j'ai du mal à tenir longtemps. Là j'ai tenu 3 mois, ce fut long. Donc c'est une besace en toile à pailler, on en trouve dans toutes les jardineries, en 140 cm et plus, à un tarif plus que raisonnable, elle existait en tonalité marron ou verte, j'ai préféré verte.

L'intérieur est habillé d'une toile de coton orange anciennement rapporté d'indonésie et une sangle beige trouvé chez Eurodif.

besace-blog-01

Il y a eu le sac à langer pour les parents des petites-filles de l'homme de la maison. Toile cirée extérieur et intérieur, la même dans des harmonies vertes légèrement différentes. Toiles cirées trouvées chez Artico à Lorient, ils ont un choix incroyable. La sangle est la même que pour la besace, mais en marron. Le seul reproche que je me fais, c'est que je ne doublerais plus en toile cirée, mais plutot en tissus. 2 toiles cirée l'une sur l'autre sont assez difficiles à maintenir sans plisser. Un petit biais en tissus rouge de chez Eurodif vient souligner le rabat.

sacalanger-blog

Et puis en récupérant des affaires chez ma maman, j'ai trouvé des napperons brodés, petite idée d'en faire une pochette. Je plie en trois, je double avec un reste de ma toile à tendre de peintre, j'ai toujours plein de chutes à l'atelier. Ma soeur m'ayant commandé un sac à sac, l'utilisation en fut toute trouvée. Résultat un sac à sac assez bohème.

sacasac-blog-01